Le déficit de Chancelade

On constate que les frais de fonctionnement sont en constante augmentation depuis 2009, ils ont plus que doublé en 7 ans, dépassant largement les 60 000€ en 2015.

On constate également que les recettes augmentent mais arrivent à un plafonnement puisqu’elles rebaissent en 2015. Le nombre de cartes vendues a diminué en 2015, et sera encore en baisse en 2016 puisque l’étang sera vidangé et donc une fermeture de la pêche est inévitable. La pêche de Chancelade, prévue en  Novembre, sera loin de combler le déficit total et peut être dans le meilleurs des cas une année moyenne de déficit.

Sans titre

Cliquez sur le tableau pour une lecture grand format.

Sans titre2

Cliquez sur le tableau pour une lecture grand format.

 

Après plus de 7 ans de location, on pourrait penser qu’on a pris un rythme de croisière quant à la gestion de l’étang de Chancelade… mais les pertes continuent d’augmenter ces 3 dernières années avec une moyenne de 26 000€ dépassant la moyenne de ces 7 dernières années (23 000€).

Sans titre3

Cliquez sur le tableau pour une lecture grand format.

On constate sur le graphique que les pertes en 2011 ne sont que de 10%, ceci s’explique par un retour d’assurance lors de l’incendie du Pop de 21684€ pour « cartes brûlées ». Sans cette prime d’assurance, on dépasse également la moyenne.

En 2009, les pertes sont également en dessous la moyenne mais la location de l’étang était de moitié cette année là.

Les pertes cumulées depuis la location sont estimées à près de 175 000€.   Le bilan financier est donc très négatif.

(Rappel : en 2015 : location + impôts fonciers 30 330 €)

Ces chiffres ont été donnés en conseil municipal du 06/06/2016 par les conseillers de l’opposition. M. le Maire n’a pas contesté les chiffres, annonçant lui même un déficit de 25 000 à 30 000€ par an. Il faut dire que les chiffres ci-dessus fournis par l’opposition n’ont pris en compte que les titres et mandats dont l’objet était explicite et relevaient des dépenses de fonctionnement.

Le bilan de l’investissement n’a pas été réalisé, il faudrait pour le faire avoir toutes les factures détaillées et savoir ainsi à quel programme de travaux elles sont à rattachées.

M. le Maire veut faire un nouveau bail avec de nouveaux projets qui demanderont d’autres investissements et donc d’autres coûts de fonctionnements. Il propose que le bail soit renégocié en commission.

Avec un bilan financier si négatif (23 000€ de pertes en moyenne), l’équivalent de toutes les dépenses d’investissement du budget de l’eau en 2015, il faut donc se poser la question de l’intérêt de la location de l’étang de Chancelade avec de tels coûts de fonctionnement. Les charensatois profitent-ils de ce site? Combien sont ils à pêcher? Est ce à la commune de gérer cet étang?

De nombreuses questions se posent…

Par ailleurs on doit prendre en compte la complexité  de la composition des bailleurs (usufruitiers, propriétaires, nu propriétaires ) et en tenant compte de l’age  de certains. Qu’adviendrait-il par la suite du bail et des investissements qui y sont fait?

Sans compter qu’on peut s’interroger sur la pertinence d’investir et de perdre autant d’argent public qui met en valeur un bien privé.

Où est l’intérêt de la commune de Charensat ?

Comments
  1. 1 année ago
  2. 6 mois ago

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Image CAPTCHA

*