Association censurée

Vous venez de recevoir le bulletin municipal, ne cherchez pas le mot de l’association « Regards sur l’Avenir », vous ne le trouverez pas.

Pourtant, nous sommes bien une association dont le siège social est à Charensat, nous participons et créons des activités sur notre commune et nous veillons à la gestion communale.

Mais notre vigilance n’est pas appréciée par le maire qui lors du dernier conseil municipal a tenté par délibération de nous exclure de la vie communale . Il a été mis en minorité mais au lieu de tenir compte de la sage décision qui avait prévalu , le maire persiste à vouloir nous ostraciser, nous rejeter et a censuré le mot de notre association. Nous ne pouvons que regretter sa position .
Dans ces conditions peu favorables à la liberté d’expression locale, nous tenons à remercier vivement le site internet « charensat.com » qui accepte de publier le mot de l’association dans son intégralité.

Marie-Laure Besse

 

 

Regards sur l’avenir

Le bureau :

– Présidente, Mme Besse Marie-Laure,

– Présidents adjoints, M. Chambon Thierry,et M. Mourlon Marc,

– Secrétaire, Mme Magnol Isabelle,

– Secrétaire adjoint, M. Girodias Hubert,

– Trésorière, Mme Bourduge Odile,

– Trésorier adjoint, M. Bussière Christophe

 

Au cours de cette année, nous avons continué à apporter notre soutien aux  élus minoritaires dans leur démarche pour faire reconnaitre leurs droits et s’exprimer sur la gestion des affaires communales.  On déplore encore cette année que les conseils municipaux soient toujours  en cours de semaine, malgré leur demande de les voir fixer  fin de semaine pour arranger ceux qui travaillent et en dehors  de Charensat . Mais c’est sans espoir. Et nous n’y pouvons rien car c’est de la seule décision du maire.

Notre soutien aux minoritaires s’est exprimé aussi par deux lettres en appui de leurs courriers au sous-préfet en janvier et mai afin d’une part, qu’eux-mêmes et le public ne soient plus l’objet lors des conseils municipaux d’allusions et moqueries du maire sans pouvoir y répondre au risque d’expulsion  et d’autre part, que la décision du 22 mars du Tribunal administratif de Clermont –Ferrand  qui a donné tort au maire et annulé pour cause de non-respect du code de l’urbanisme son permis de construire du bâtiment d’accueil, de restauration  de boutique d’articles de pêche soit respectée sans attaquer les conseillers qui avaient été plus clairvoyants sur ce sujet important.

Ils n’étaient pas disposés non plus à lui donner le droit de ne pas respecter, selon son bon vouloir, l’application de la loi Montagne, lors de l’étude de demande de permis de construire.

On peut les remercier d’avoir permis déviter encore une grave erreur de la municipalité qui aurait pu coûter cher.

Nous avons aussi aidé à établir un bilan de la location de l’étang de Chancelade. C’est un bilan uniquement de fonctionnement. Les frais  sont en constante augmentation depuis 2009, ils ont plus que doublé en 7 ans, dépassant largement les 60 000€ en 2015. Le déficit annuel est de 23 000€ en moyenne. De 2008 à 2015, nous avons dépensé 330 000€ de frais, ce qui porte le déficit de l’étang à 175 000€ depuis le début du bail.

Le bilan de Chancelade est très déficitaire ainsi que nous le disions depuis des années, contredits jusqu’à présent par le maire qui assurait le contraire. Mais les comptes  ont parlé. Pour autant la demande des minoritaires de revoir les conditions du bail pour réduire le déficit semble avoir peu de chance d’aboutir. Il ne semble pas y avoir une volonté dans ce sens. Le résultat catastrophique de la « pêche » de Chancelade le 11 novembre enfonce encore un peu plus les comptes.

Il y a vigilance aussi sur les travaux d’aménagement des Curadis. Les travaux ont débuté cet automne, l’eau, le téléphone et l’électricité sont amenés aux Curadis. Ensuite le chemin sera goudronné. Alors qu’il n’y a apparemment aucune demande de construction et qu’on ne peut actuellement pas avoir de certificat d’urbanisme dans cette partie de la commune.

Enfin rappelons que l’an passé, encore, M. le Maire a refusé un mot des conseillers minoritaires dans le bulletin municipal et que le maire leurs a dit qu’il ne publiera jamais « le mot « des minoritaires. Il en a le droit pour notre petite commune de moins de 3500 habitants

A côté de ces actions nécessaires, nous avons également participé à l’activité touristique de notre commune en organisant une randonnée semi nocturne le 10 septembre 2016 qui a attiré près de cent personnes. C’était une nouveauté chez nous et l’activité a connu un réel succès. Elle a permis à de nombreux randonneurs de découvrir notre commune et de s’initier au Geocaching ( découverte de cache avec des trésors, jeu connu dans le monde entier). Nous avions aussi prévu un circuit poussette qui a été très apprécié. La randonnée a été  suivie d’un repas pot-au-feu à la salle des fêtes.

Nous remercions nos commerçants qui sont efficaces et qui nous ont accompagnés dans l’organisation de cette randonnée.

Nous renouvèlerons cette opération le samedi  9 septembre 2017.

 

Nous sommes aussi à l’écoute de nos concitoyens et voulons permettre à  la population d’exprimer leurs demandes ou propositions en leur apportant si possible notre aide.

Vous pouvez nous rejoindre si vous partagez les mêmes valeurs et prendre contact par mail à l’adresse suivante :

Regardssurlavenir63@gmail.com

 

Nos meilleurs vœux à tous les habitants de Charensat, à notre commune à laquelle nous sommes attachés et à tous ceux qui contribuent à ce qu’elle vive et prospère : les élus, les secrétaires de mairie, les agents communaux et en y associant notre « maison de retraite » ses résidents et l’ensemble des personnes qui y travaillent et apportent leur gentillesse.

 

BONNE ANNEE 2017

 

 

 

Comments
  1. 7 mois ago

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Image CAPTCHA

*